[Livre] Ils quittent mon étagère « à lire » #1

Posté le

Aujourd’hui, on va changer un peu de la beauté et parler bouquins ! Cela fait quelques semaines que j’ai repris la lecture après des mois, des années sans (depuis l’unif en fait je crois). Pourquoi ? Déjà parce que j’aime ça et aussi pour mon boulot : étant traductrice, lire en français m’aide à « garder un niveau » on va dire. Pendant mes études, je n’ai quasiment lu que des livres en anglais et néerlandais. Et à force, la connaissance du français diminue un peu (ou plutôt ne s’enrichit pas) et les calques sont faciles…

Bref, j’avais envie de vous partager au fur et à mesure les derniers romans que j’ai lus 🙂 N’hésitez pas à me partager vos avis et coups de cœur ! 😉

Le journal de Bridget Jones par Helen Fielding

J’ai repris la lecture avec un classique de la littérature féminine : Le journal de Bridget Jones. Bien entendu, j’ai déjà vu le film à plusieurs reprises. Et celui-ci est plutôt fidèle au roman. En lisant, je revois certaines scènes du film et c’est tout simplement jouissif ! On rigole, on vit avec Bridget, on fait comme partie de son monde.

Pour celles qui ne connaissent pas, Bridget Jones est une célibataire de 29 ans à qui il n’arrive que des choses incongrues et qui recherche l’amour, mais essaie aussi de maigrir, d’arrêter de fumer, etc. Impossible de ne pas s’y retrouver tellement le ton est juste. Le livre a la forme d’un journal intime : une date, des données personnelles (poids, nombre de cigarettes, etc.) et Bridget qui parle d’elle à la première personne, créant un certaine proximité avec le lecteur. On est immiscé dans sa vie et l’écriture est très fluide.

Il se lit très vite et j’ai passé un super moment !

Et si c’était vrai… de Marc Levy

Je n’avais encore jamais lu cet auteur et comme j’en ai entendu beaucoup parlé, j’ai décidé de franchir le pas ! 😉

« Et si c’était vrai… », c’est l’histoire d’une femme qui tombe dans un profond coma dont le « fantôme » apparaît devant Arthur quand il emménage dans l’ancien appartement de cette dernière. Il est le seul à la voir et l’entendre. Les autres le prennent pour un fou, mais lui y croit dur comme fer…

J’ai aussi passé un agréable moment à la lecture de ce roman. L’histoire en elle-même n’est pas des plus originales, mais le style d’écriture est plutôt plaisant et on a envie de connaître la suite ! La fin est un peu trop prévisible à mon goût, mais ça va, je ne suis pas trop frustrée (je n’aime pas les fins ouvertes et vagues :p).

J’ai épousé un con d’Agnès Bouquet

J’avais envie de commencer « léger » dans mes lectures et ai donc acheté plusieurs romans « féminins ». C’est le titre qui m’a fait sourire, me disant que ça ne pouvait présager que du bon… Malheureusement, ce ne fut pas le cas !

Ce roman relate l’histoire d’amour entre Pepita et Roméo. Le mec est vraiment ce qu’on peut appeler un con : il n’accorde que très peu d’attention à Pepita, préfère manger avec ses copains, aller pêcher, et autres. Je n’ai pas du tout accroché et ce, pour plusieurs raisons :
– on a des bouts d’histoire puis des conversations téléphoniques. C’est un peu saccadé, on perd le fil de l’histoire et franchement, ça ne donne pas envie de lire la suite. J’ai mis d’ailleurs plus de temps à le finir que les deux autres !
– je ne sais toujours pas qui est le narrateur. On a un regard extérieur sur les protagonistes, mais parfois, le narrateur rappelle l’écrivain à l’ordre. C’est assez déroutant…
– le style d’écriture est très lourd et compliqué. On dirait que l’auteure a voulu faire des effets de style, mais il y en a trop et on ne comprend plus rien. Un exemple : « Ainsi démarre le périple : une femme amoureuse et un amoureux contrarié qui s’amuse à tirer les cheveux ou la langue à celle qui accepte, par amour, de parler la sienne ». J’ai dû relire cette phrase deux fois avant de comprendre à quoi se rapportait « la sienne ». Je suis à chaque fois coupée dans ma lecture et c’est assez dérangeant quand cet effet se répète tout au long du livre.
– au début, on parle d’un bébé. Je m’en étonne, mais en fait, il ne naît que bien plus tard dans le livre… Pourquoi gâcher la surprise ? Surtout que ça n’avait aucun intérêt à ce moment-là.
– les passages « osés ». Bon, avouons-le, on aime toute un petit peu de cul hihi. Mais là, j’ai limite été choquée tellement c’était vulgaire et grossier. Tout comme les comparaisons très lourdes entre l’homme qui cuisine et l’acte. Pas très subtil et ça ne donne pas du tout envie !

Bon, vous l’aurez compris, je n’ai pas du tout aimé ce roman. Le style me dérange beaucoup, mais l’histoire me paraît bancale aussi : pourquoi Pepita reste-t-elle avec ce con !?

C’est tout pour aujourd’hui ! J’espère que cette nouvelle rubrique vous plaît ! 😉

0 Commentaire(s)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.