Le shampooing purifiant sébo-régulateur Phyto viendra-t-il à bout de mon cuir chevelu gras ?

Posté le

Il y a quelques semaines, j’ai reçu de la parapharmacie en ligne Universpara le shampooing purifiant sébo-régulateur de Phyto. Je l’avais ajouté à ma liste d’envies et il a été retenu ! J’avais beaucoup entendu parler de cette marque et avais donc moi aussi envie de tester cela maintenant que j’ai une routine capillaire sans silicones.

Le flacon de 200 ml est très classe je trouve : en aluminium avec des inscriptions discrètes. Mais le bouchon à dévisser n’est pas ce qu’il y a de plus pratique pour un shampooing… Je verse du produit dans une main et je me retrouve coincée avec la bouteille dans une main et le bouchon dans l’autre. Je suis donc obligée de mettre le produit sur mes cheveux puis de fermer la bouteille les mains pleines de mousse… Un flacon à pompe ou à clapet aurait été beaucoup plus pratique !

 

Outre le format peu pratique, le produit en lui-même ne l’est pas non plus ! En effet, on a une texture très très liquide, autant que de l’huile. La première fois, j’ai été très surprise et ma baignoire a pu se faire un shampooing… Après plusieurs utilisations, j’ai toujours un peu de mal à m’habituer, donc je verse le produit en 2 fois dans le creux de ma main.

L’odeur est fraîche, ça sent les plantes. Le produit mousse vite et beaucoup (présence de « Sodium laureth Sulfate (Dérivé d’Huile de Coco et de maïs) »), mais se rince facilement. Les cheveux ne crissent pas autant qu’avec mes autres shampooings, mais j’ai moins de nœuds…

 

 

Le fait qu’il soit autant liquide est sûrement dû à sa composition faite de nombreuses huiles essentielles, extraits de plantes, etc. Phyto se targue d’ailleurs sur sa page Facebook de ne pas utiliser de silicone… Mais ? Que vois-je dans la liste des ingrédients ? Du polyquaternium-7 ? (pour en savoir plus sur cet ingrédient, je vous invite à lire l’article des cheveux de Mini) C’est donc un ingrédient qui remplace le silicone tout en ayant les mêmes effets, à savoir gainer le cheveu, le rendre doux au toucher, etc. Il est peut-être moins néfaste que le silicone (dans le sens où il s’élimine plus facilement), mais cela reste un dérivé synthétique !

Alors, oui, je sais, j’aurais dû regarder la composition en entier, mais, encore une fois, j’ai fait confiance… Le consommateur est vraiment pris pour un c** ! Un seul conseil, vérifiez bien la composition de vos produits dits « sans silicones », car j’ai vu la différence sur mes cheveux ! Ils présentent certes moins de noeuds et se coiffent plus facilement, mais regraissent plus vite et sont ternes, voire secs, rêches sur les pointes ! Alors que mes cheveux étaient super grâce à ma précédente routine Hairborist

Dommage, ce shampooing avait pourtant l’air bien au début de la composition… Mais si vous n’y prêtez pas attention, cela reste un bon produit qui permet tout de même d’espacer ses shampooings si vous avez les cheveux gras (même si je tenais plus longtemps avec ma précédente routine), mais je vous conseille tout de même d’utiliser un soin sur les longueurs. Je pense que si je n’avais pas banni les silicones de mes soins capillaires, je l’aurais bien aimé malgré son côté un peu asséchant. C’est juste qu’il ne répond plus à mes attentes actuelles 😉

Ce shampooing est disponible sur le site d’Universpara au prix de 10,25 €.

  • Partager

2 Commentaire(s)

  1. Coline T. dit :

    Je suis étonnée pour la composition, je pensais que Phyto était une marque sérieuse c’est vraiment dommage! à surveiller de trèèès près donc… merci pour cet avis, je vais être encore plus parano maintenant lol. bises

    1. beautylicious.be dit :

      Oui, je pensais comme toi ! Maintenant, j’essaie de faire encore plus attention !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.