Une aventure culinaire avec Piet Huysentruyt ?

Posté le

Il y a presque 3 semaines de cela, l’Homme et moi avons été conviés à une soirée culinaire avec le grand chef Piet Huysentruyt. Ce nom ne vous dit peut-être rien, mais en Flandre, il est très connu : des émissions télé, des livres de recettes, et surtout, un restaurant étoilé en Ardèche (étant bilingue, je le connais très bien). Il est réputé pour proposer des mélanges audacieux. Nous étions donc très impatients d’y être et de faire des découvertes culinaires, comme on aime.

Après un trajet d’une bonne heure, nous voilà à Evere dans une superbe salle événementielle. Divers amuse-bouches, classiques, mais très bons (croquettes de crevettes, croquettes de fromage, etc.) et boissons nous attendent. Pendant cette attente un peu longue (au moins 1 h), Piet descend prendre un petit bain de foule. Les GSM et appareils photo sont interdits pour garder le secret, la curiosité monte…

On peut enfin entrer dans la grande salle et s’installer à la table que l’on nous a attribuée (big up à la table 09 ! :p). On nous sert à boire, la table est très joliment décorée, bref, on est aux petits soins pour nous ! Gene Thomas, chanteur flamand, monte sur scène pour une interview de Piet Huysentruyt. Mais celle-ci est entrecoupée de problèmes techniques, qui finissent par éteindre complètement la salle. Surprise, on va manger dans le noir ! Fin, on avait repéré les spots infrarouges, donc bon… L’Homme se doutait de cette surprise, moi je n’y croyais pas trop, car ce concept existe depuis des années. Je m’attendais vraiment à quelque chose de plus original. Soit, je n’ai jamais mangé dans le noir, c’était donc l’occasion ! 😉

Les serveurs étaient équipés d’une sorte de masque à vision nocturne, mais pour vous dire la vérité, on voyait mieux qu’eux ! Un rayon de lumière s’immisçait en effet du plafond et nous permettait de voir plus ou moins bien la table (suffisamment pour voir nos verres, mais pas pour distinguer les aliments présents dans notre assiette).

Entrée : Risotto – Foie gras – Ciboulette – Huître – Citrouille

Malgré qu’il faisait noir, la présentation de la photo diffère fortement de ce que l’on nous a servi. L’huître était dans le plat et non dans sa coquille et il me semble que le foie gras était en-dessous du risotto. Lors de la dégustation, j’ai trouvé le risotto fade, n’ai quasiment pas goûté le foie gras (c’est l’Homme qui m’a dit qu’il y en avait) et suis tombée sur un truc visqueux…l’huître ! Je n’en avais jamais mangé, et n’ai fait que goûter, je n’aime pas du tout (mais chacun ses goûts) !

Plat principal : Canard – Chou vert – Jus de chou – Champignons

Ici aussi la présentation était moins « propre » : j’ai vu de la sauce un peu partout (peut-être était-ce pour cela que l’on mangeait dans le noir ?). J’ai reconnu la viande de canard, mais je l’ai trouvé pâteuse et une autre personne de notre table y a trouvé un nerf (?!). La sauce et les légumes (principalement des champignons) étaient très bons.

 

Dessert : Joghurt – Chocolat

Pour le dessert, les lumières ont été rallumées. Il était en effet très joli visuellement, semblable à ce que l’on trouve un peu partout à l’heure actuelle. Des touches de chocolat, de citron (très très citronné), des textures différentes, et une plante qui arrache (quelle idée j’ai eu de la manger en entier). Encore une fois, bof, ce n’est pas l’extase.

On a ensuite dû remplir un questionnaire afin d’évaluer le repas dans son ensemble, mais aussi les produits qui le composaient (viande, boisson, etc.). Nous avons tous deux donné une note de 3/5 (et j’ai été gentille). On s’attendait à un repas culinaire haut de gamme et là, on a eu un repas très simple, avec des ingrédients qui ne sont pas tous de la meilleure qualité. Manque d’assaisonnement, de goût, de découverte culinaire, bref, nous sommes déception.

C’est alors qu’on nous révèle le pot aux roses : Piet Huysentruyt a réalisé ce menu exclusivement à partir d’ingrédients du Lidl (cela vaut aussi pour les amuse-bouches et les boissons). Les gens applaudissent au génie, tout le monde est content… Heu ben non, pas nous ni deux autres personnes de notre table avec qui nous avons discuté. L’ensemble manque cruellement de fantaisie, de saveurs et surtout de goût ! Il aurait suffi d’ajouter quelques bonnes épices (fraîches ou non) pour donner du goût au risotto par exemple.

Ensuite, on retourne dans le hall où des biscuits et macarons nous attendent (un m’a suffit), ainsi que du café et du thé (pas fan non plus). On rentre à Liège vers 2 h du matin. Heureusement, on a congé le lendemain, mais je suis très déçue : tout ce chemin et ces cachotteries pour ça, un plan marketing de Lidl ? Je me sens un peu manipulée, ou plutôt trompée. Je m’attendais à un vrai menu gastronomique et pensais faire découvrir le fameux Piet à mon Homme, mais non…

M’enfin, finissons sur une bonne note : une photo de nous avec Piet ! 😉

Source des photos : site de Lidlinthedark (vous pourrez aussi y retrouver la vidéo de présentation).

  • Partager

0 Commentaire(s)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.