[Livre] Ils quittent mon étagère « à lire » #3

Posté le

J’arrive de moins en moins à lire, et je vous avoue que ça me manque… Mais voilà, quand on aime faire plein d’activités différentes, il faut faire des choix. Ces derniers mois, j’ai donc laissé la lecture de côté. Néanmoins, je vous présente aujourd’hui les 3 derniers livres que j’ai lus.

Mémoires d’Erich von Manstein

J’ai reçu ce livre suite à la masse critique de Babelio.
J’adore lire des romans sur la Seconde Guerre mondiale, d’ailleurs j’en ai déjà lu plusieurs à ce sujet. Les mémoires du général von Manstein nous dévoile le côté allemand de la Seconde Guerre mondiale. Un point de vue moins courant (j’ai surtout lu des témoignages de personnes ayant vécu dans des camps de concentration), je pensais donc que ça allait être intéressant. Malheureusement, le général se borne à la situation stratégique. En effet, aucune émotion ni état d’âme ici : le général partage les stratégies de guerre lors des différentes campagnes, et s’y tient scrupuleusement. Il décrit parfois quelques-uns de ses collègues, mais ça s’arrête là pour le côté humain.
C’est un sujet très enrichissant, car peu abordé, mais aussi un peu lourd à mon goût et pas toujours évident à suivre. Malgré les quelques cartes présentes, il n’est pas évident de se représenter la progression de l’armée (les noms ont changé depuis !). De plus, on se perd assez vite dans les noms des divisions.
Au niveau de l’écriture, j’ai trouvé le style assez lourd (peut-être est-ce dû à l’utilisation du passé simple). Par ailleurs, je ne comprends pas pourquoi le livre français a été écrit à partir de la traduction anglaise, et non l’originale en allemand (déformation professionnelle) !
Ces Mémoires est un livre très instructif, mais je ne l’ai pas terminé à cause de ses lourdeurs. Néanmoins, si la guerre tactique vous intéresse, vous ne serez pas déçu(e) ! En effet, c’est un sujet rarement abordé qui lève parfois le voile sur certaines tactiques peu connues, et sur la stratégie militaire d’Hitler.

L’Entraînement à la réflexion linguistique pour le concours du CAPES d’anglais de Blandine Pennec

J’ai également reçu ce livre suite à une masse critique.

Cet ouvrage universitaire est destiné aux étudiants de licence et master en vue de préparer le concours CAPES (épreuve de traduction). Je pensais donc que cela pourrait être intéressant pour moi traductrice : revoir ses bases ne fait jamais de mal ! 😉 Des exemples de version ou de thème sont abordés, dans lesquels on a une analyse contrastive (anglais-français).
À la fin du livre, on retrouve un glossaire, utile si l’on n’est pas expert en linguistique. Car il faut bien avouer que cet ouvrage est très pointu. Moi-même étant traductrice, je pensais qu’il pourrait élargir mes connaissances, me donner de nouveaux points de vue, mais non. Les explications sont répétitives, et les traductions proposées par toujours les meilleures (trop littérales). On reste dans la linguistique pure.

Si vous n’étudiez pas pour le concours du CAPES d’anglais, cet ouvrage ne vous sera pas d’une grande utilité…

La mémoire double d’Igor et Grichka Bogdanoff

Je ne sais pas vous, mais les frères Bogdanoff m’intriguent ! De par leur physique bien sûr, mais aussi leurs connaissances ! J’avais envie de lire un de leurs ouvrages depuis longtemps, donc quand j’ai trouvé « La mémoire double » aux Petits Riens, je n’ai pas hésité. Contrairement à leurs ouvrages plus récents, il s’agit ici d’un véritable roman.

Antoine mène à la campagne une vie très banale, rythmée par le travail à la ferme. Un jour, deux hommes en noir viennent lui demander son numéro de sécurité nationale. D’autres phénomènes bizarres se produisent ; Antoine sent qu’il ne doit pas donner ce code… Je ne vous en dis pas plus pour ne pas gâcher votre plaisir 😉

J’ai particulièrement bien aimé la construction de ce roman : les informations sont distillées au fil des pages, faisant monter le suspense. C’est un roman fantastique très prenant, et surtout en avance sur son temps. En effet, il est sorti en 1985, et pourtant, on retrouve quelques similitudes avec le film Matrix, datant de 1999. J’ai beaucoup apprécié l’écriture également ! Malgré quelques erreurs syntaxiques, le langage utilisé reflète bien le monde agricole, on s’y croirait ! Les descriptions sont aussi très pertinentes.

Bref, une très belle découverte ! Dommage que les frères Bogdanoff n’écrivent plus de roman, car celui-ci est une véritable réussite ! 🙂

0 Commentaire(s)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.