Le démaquillage en 3 étapes par Akane

Posté le

Niveau démaquillage, je suis passée par plusieurs phases : une simple eau micellaire/huile, ou en 2 étapes (eau micellaire + mousse nettoyante ou savon doux). Je dois dire que le double démaquillage m’avait convaincue à l’époque. Je trouvais ma peau beaucoup plus nette, et j’avais moins d’imperfections. Depuis peu, ma routine démaquillage se déroule en 3 étapes grâce au rituel proposé par la marque Akane.

Akane est une marque française qui propose des produits naturels, non testés sur les animaux, et certifiés Ecocert et Cosmebio. La fondatrice, Aline Foulet, a décidé de s’inspirer du meilleur des produits et rituels de beauté asiatiques. Ce rituel de démaquillage en 3 étapes est d’ailleurs pratiqué au Japon depuis des siècles. Bref, une très belle marque aux packagings peps qui mettent un peu de couleur dans la salle de bain !
Dans la petite trousse, on retrouve 3 produits et une éponge konjac.

Étape 1 – L’huile purifiante démaquillante

On commence par prendre 2 pompes d’huile que l’on va répartir sur le visage sec, puis masser du bout des doigts. Le maquillage va se dissoudre. Il faut ensuite passer l’éponge konjac humide pour retirer l’huile et les résidus.
Contrairement aux autres huiles démaquillantes que j’ai pu tester, il ne faut pas ajouter d’eau pour faire mousser, puis rincer. C’est assez déroutant au début, car l’huile reste sur la peau, même après passage de la konjac. En plus, le maquillage se dissout en agglomérats, et non pas de façon uniforme. Néanmoins, c’est très efficace, même sur un maquillage plus chargé !

Étape 2 – La gelée fraîche nettoyante

Après avoir rincé l’éponge konjac, on va y appliquer 2 noisettes de la gelée nettoyante, puis la passer sur le visage. Le produit mousse un peu, mais pas trop. On rince à l’eau claire, puis on essuie le visage avec une serviette. Après cette étape, ma peau est parfaitement propre et fraîche. Plus aucune sensation huileuse sur le visage. Et aucun tiraillement à noter. J’aime beaucoup son odeur très fraîche.

Étape 3 – L’eau de fleur et de fruit révélatrice d’éclat

Pour finir, on vaporise cette eau sur le visage, puis on essuie. C’est l’étape que j’aime le moins, car je n’aime pas du tout ce produit. L’odeur est très acide, et si jamais du liquide coule dans votre œil, c’est la souffrance assurée (douillette bonjour). Dès que je l’aurai terminée, je compte tout simplement la remplacer par une autre eau qui me plaira davantage.

Ce rituel me conforte dans l’idée que le double démaquillage correspond à mon type de peau. En effet, j’ai remarqué qu’au fil des utilisations, ma peau était plus belle, plus nette, et présentait moins d’imperfections. J’avais peur qu’associer un double nettoyage à une éponge konjac soit trop agressif pour ma peau, mais pas du tout !

Cette petite trousse est disponible à 22,91€ sur le site de seBio (merci à eux pour ce test).

1 Commentaire(s)

  1. zenopia dit :

    J’avais vu passer ces produits et j’avais failli en faire l’acquisition… qui sait finalement…
    Belle journée 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.