Francofolies de Spa 2016 : mon compte-rendu !

Posté le

Les Francofolies de Spa ou le premier festival de musique passé en amoureux, en 2005 déjà ! Cette même édition durant laquelle j’ai découvert mon groupe liégeois chouchou : Hollywood Porn Stars (je vous en reparlerais plus bas). Je me rends compte que je ne parle pas souvent musique sur le blog, alors que ça fait partie intégrante de ma vie ! Je profite donc de ma présence au village Francofou cette année pour vous partager mes coups de cœur (et aussi quelques flops sinon c’est pas marrant).

Cette année, le festival se tenait sur 5 jours, du mardi 19 au samedi 23 juillet. Une affiche assez variée avec de jeunes groupes et des (beaucoup) moins jeunes. J’y suis allée principalement pour Ghinzu et Hollywood Porn Stars, et je me suis un peu laissée portée pour le reste…

Mes coups de cœur

Ghinzu ou la tête d’affiche qui m’a convaincue d’acheter le pass. Je pense que c’est mon 4e ou 5e concert d’eux, et c’est toujours aussi fort et puissant ! Cela faisait longtemps que je ne les avais plus écoutés, et depuis, leurs albums tournent en boucle ! Les nouveaux titres s’annoncent prometteurs.

Jain, une toute jeune artiste dont je ne connaissais que les deux singles. Et j’ai été bluffée ! Seule sur scène, elle gère tout en direct. L’ambiance était dingue. D’ailleurs, Jain était très émue de voir un tel accueil, mais c’était grandement mérité !

Hollywood Porn Stars (of course). Bon, je ne suis peut-être pas très objective pour le coup, mais ce groupe et leurs morceaux savent me mettre de bonne humeur et me faire bouger. L’ambiance n’était pas au top je trouve (je me sentais parfois bien seule à applaudir), mais c’était tout de même un très bon concert, avec le retour d’un morceau que j’adore, Starwest 😉

Saule, le grand chanteur belge qui est véritablement une bête sur scène. Son énergie positive est très communicative ! C’était mon premier concert de ces Francos, et une très belle surprise ! Le festival n’aurait pas pu mieux commencer ! 😉

Puggy, la valeur sûre. Encore un groupe que j’avais déjà vu en concert, et que j’apprécie toujours autant en live. Je n’écoute pas forcément leurs albums, mais sur scène, les trois membres du groupe donnent tout. Un vrai plaisir communicatif, avec des chansons qui font mouche et que tout le monde chante, ponctuées de titres moins connus.

Mes déceptions

L’ambiance bonne enfant des Francos, c’est chouette et agréable. Le public est très varié : des familles, des personnes plus âgées, des jeunes, etc. Mais le problème, c’est qu’une bonne partie du public est là pour papoter…ou plutôt gueuler. Entendre son voisin parler de ses enfants, non merci ! Je ne sais pas vous, mais moi je suis là pour la musique, et j’écoute (ne serait-ce que par respect pour l’artiste). Si j’ai envie de parler à mes amis, je vais au bar (ou chez Darius haha).

Le son inégal. Selon les jours/artistes, le son de la scène Proximus passait d’excellent (le 21 juillet) à exécrable (Alice on the Roof, Cœur de Pirate). C’est vraiment dommage. Surtout que les jours de pluie, le brouhaha sous la galerie Léopold II est tel que l’on n’entend parfois rien du concert !!!

Au niveau des artistes, j’ai été déçue par Cœur de Pirate. Le son médiocre n’a pas aidé, mais j’ai trouvé qu’elle n’interagissait pas beaucoup avec le public, enchaînant les chansons les unes après les autres. Un peu trop scolaire pour ma part.
Déjà vu il y a 2 ans sur cette même scène Proximus, Suarez est un groupe belge qui met l’ambiance, nul doute là dessus. Ce qui m’a dérangé, c’est que c’était quasiment le même concert d’il y a 2 ans justement ! En 1 heure, je pense qu’ils ont fait 6 morceaux : leurs plus grands succès qu’ils ont étirés jusqu’à plus soif ! C’est bien joli de chantonner des ohoho pendant 5 minutes et de faire participer le public, mais sur tous les morceaux ?! Bref, je n’ai pas tenu jusqu’à la fin #rabatjoie

Et voilà pour mon petit compte-rendu des Francofolies de Spa 2016 ! Il va de soi que cet avis n’engage que moi, et diffère d’une personne à l’autre (et j’aurais pu être encore plus méchante et parler du Grand Jojo haha).

0 Commentaire(s)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.